5 avantages des midlines à connaître

Campus Vygon

1 Juin, 2023

Les cathéters veineux périphériques courts (SPIVC) sont des dispositifs d’accès vasculaire utilisés par défaut par les praticiens pour les thérapies à court et moyen terme. Cependant, ils peuvent présenter des inconvénients pour les thérapies de durée moyenne, nécessitant ainsi l’insertion de multiples dispositifs. De nombreux professionnels préfèrent donc placer des voies centrales. En revanche, elles peuvent être contre-indiquées et nécessiter une expertise et des coûts supplémentaires. Pour concilier les avantages des SPIVC et des voies centrales, les midlines ont été introduits dans les années 1950 et sont désormais considérés comme “le compromis idéal” dans l’administration de thérapies intraveineuses.1

Dans cet article, nous définirons les midlines et discuterons de leurs indications et de leurs avantages par rapport aux SPIVC et aux voies centrales.

Définition des midlines

Les normes de pratique de thérapies intraveineuses (INS 2021) distinguent entre les mini-midlines et les midlines. Ils les définissent comme suit :

Cathéter veineux périphérique long (long PIVC) ou mini-midline : inséré dans des veines périphériques superficielles ou profondes, il est une option lorsqu’un cathéter veineux périphérique court n’est pas suffisamment long pour effectuer une canulation correcte de la veine. Un long PIVC peut être inséré via une technique traditionnelle de type “over the needle” ou avec des procédures plus avancées, telles que les techniques de Seldinger et de Seldinger modifiée.
Midline : inséré dans une veine périphérique du bras supérieur via la veine basilique, céphalique ou brachiale, avec l’extrémité située au niveau de l’aisselle chez les enfants et les adultes. Pour les nouveau-nés, en plus des veines du bras, les cathéters midline peuvent être insérés via une veine du crâne. L’extrémité distale peut être située dans la veine jugulaire au-dessus de la clavicule ou en dessous du pli de l’aine dans la partie inférieure du corps.

Dans cet article, nous nous référerons aux midlines selon la deuxième définition.

Indications des midlines

Les midlines sont utilisés pour l’administration de sang, de liquides et de médicaments compatibles avec la voie périphérique. Ils sont également utilisés dans les cas suivants :

Indications-des-midlines

Avantages des midlines

Dans de nombreuses situations, il peut être préférable d’utiliser un midline plutôt qu’un SPIVC ou une voie centrale compte tenu de leurs divers avantages :

  • Durée de vie plus longue que les SPIVC

Les midlines ont une durée de vie plus longue que les SPIVC grâce à leur longueur.

Devries et al. (2016) indiquent que les SPIVC restent en place pendant 2.3 à 4.3 jours. Pour les utilisations à moyen terme, les praticiens doivent souvent retirer ou remplacer le cathéter, ce qui entraîne une multiplication des ponctions. Cela rend les SPIVC inadaptés pour les thérapies qui dépassent cette période ou pour les patients ayant un accès veineux difficile.

Selon Fabiani et al. et Moureau et al. (2015), les midlines ont une durée de vie de 7.7 à 16.4 jours. Elle est plus longue que celle des SPIVC et donc plus adaptée pour des thérapies à moyen terme plus sûres.

  • Réduction des complications majeures

L’utilisation des midlines peut réduire le risque de complications par rapport aux SPIVC et aux voies centrales.

Une étude menée par Marsh et al. (2023) a montré que les SPIVC présentaient un risque plus élevé de phlébite et d’infiltration. Pour les PICC, la littérature a trouvé qu’ils étaient associés à un risque plus élevé de complications graves telles que les infections sanguines et les occlusions.2

Par conséquent, les midlines semblent être plus sûrs pour les patients nécessitant des thérapies à moyen terme.

  • Peuvent être placés par des infirmières

La pose de midlines peut être déléguée aux infirmières. Cela peut non seulement permettre de gagner du temps pour les équipes, mais également d’augmenter leur utilisation à l’intérieur des services et donc réduire le risque de complications graves liées à l’insertion de voies centrales.

Pour garantir le bon fonctionnement du dispositif d’accès vasculaire et la sécurité du patient, la formation des professionnels de santé à l’insertion et à l’entretien des midlines est une nécessité.

  • Peut améliorer le bien-être des patients et des professionnels de santé

Les midlines peuvent avoir un impact positif sur le bien-être des patients et des professionnels de santé.

La littérature démontre que les midlines ont un taux élevé de succès dès la première tentative.3Cela en fait une option plus confortable pour les patients car ils n’ont pas à subir de multiples ponctions. Cela peut également les aider à protéger leur capital veineux.

La réduction des ponctions associée à la possibilité d’insertion des midlines chez les patients ayant un accès veineux difficile ou en surpoids, peut également bénéficier aux médecins et aux infirmières. Cela aiderait à réduire leur charge de travail et le stress lié à la difficulté de localisation des veines.

  • Une alternative économique

Les midlines sont une alternative économique par rapport aux SPIVC et aux voies centrales.

La littérature a démontré qu’une augmentation de la pose de midlines par une équipe formée sur une période de deux ans a significativement réduit les coûts liés à la pose de dispositifs d’accès vasculaire. 4 Les économies réalisées grâce aux midlines peuvent s’expliquer par une utilisation limitée de voies centrales coûteuses chez les patients qui n’en ont pas besoin, ainsi que par la réduction des coûts liés aux complications associées aux voies centrales telles que les infections sanguines.

De plus, les midlines sont une option plus économique que les SPIVC, car ces derniers nécessitent plusieurs remplacements lors de thérapies longues, pouvant aller jusqu’à quatre insertions répétées, voire plus.5Ils peuvent également être bénéfique pour les patients ayant des veines périphériques difficiles d’accès.

Avec la sécurité et le bien-être des patients comme priorité, les midlines pourraient être considérés comme le dispositif d’accès vasculaire (VAD) le plus adapté pour les thérapies à moyen terme. Il offre divers avantages qui améliorent l’expérience des patients et leur confort général. De plus, le dispositif est un atout majeur pour les établissements de santé car il s’est avéré être plus économique et plus facile à utiliser par le personnel. Cependant, une formation spécifique des infirmières et des professionnels de santé devrait être réalisée afin d’assurer une procédure centrée sur la sécurité du patient.

Résumé :

5-avantages-des-midlines

Bibliographie :

  1. N Richard Anderson – “Midline catheters: the middle ground of intravenous therapy administration” – Journal of Infusion Nursing 2004 Sep-Oct;27(5):313-21 – Disponible en ligne : https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/15385895/
  2. Lakshmi Swaminathan, Scott Flanders, Jennifer Horowitz, Qisu Zhang, Megan O’Malley, Vineet Chopra – “Safety and Outcomes of Midline Catheters vs Peripherally Inserted Central Catheters for Patients With Short-term Indications: A Multicenter Study” – JAMA Intern Med. 2022 Jan 1;182(1):50-58 – Disponible en ligne : https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/34842905/
  3. Daniel Z.Adams MD, Andrew Little DO, Charles Vinsant MD, Sorabh Khandelwal MD – “The Midline Catheter: A Clinical Review” – The Journal of Emergency Medicine (Volume 51, Issue 3, Septembre 2016, Pages 252 – 258 – Disponible en ligne : https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S0736467916301597
  4. Shanja-Grabarz, L. Santoriello, G. Ritter, V. Patel, J. Nicastro, R. Barrera. – “Midline Catheters: An Underutilized, Cost-Effective Means of Decreasing Central Venous Catheter Use” – Academic surgical congress abstracts archive (Janvier, 2019) – Disponible en ligne : https://www.asc-abstracts.org/abs2019/59-05-midline-catheters-an-underutilized-cost-effective-means-of-decreasing-central-venous-catheter-use/
  5. Emma Bundgaard Nielsen, Louise Antonsen, Camilla Mensel, Nikolaj Milandt, Lars Skov Dalgaard, Britta Skov Illum, Hanne Arildsen, Peter Juhl-Olsen – “The efficacy of midline catheters—a prospective, randomized, active-controlled study” – International Journal of Infectious Diseases (Volume 102, Janvier 2021, Pages 220-225) – Disponible en ligne : https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S1201971220322578
  6. DeVries, M., Valentine, M., & Mancos, P. (2016) – “Protected clinical indication of peripheral intravenous lines: Successful implementation” – Journal of the Association for Vascular Access, 21(2), 89–92. https://doi. org/10.1016/j.java.2016.03.001
  7. Moureau, N., Sigl, G., & Hill, M. (2015). “How to establish an effective midline program: A case study of 2 hospitals.” – Journal of the Association for Vascular Access, 20(3), 179–188. https://doi.org/10.1016/j.java. 2015.05.001
  8. Fabiani, A., Dreas, L., & Sanson, G. (2017). “Ultrasound-guided deep-arm veins insertion of long peripheral catheters in patients with difficult venous access after cardiac surgery. Heart & Lung”, 46(1), 46–53. https://doi.org/10.1016/j.hrtlng.2016.09.003
  9. Nicole Marsh, Emily N. Larsen, Catherine O’Brien, Robert S. Ware, Tricia M. Kleidon, Peter Groom, Barbara Hewer, Evan Alexandrou, Julie Flynn, Kaylene Woollett, Claire M. Rickard – “Safety and efficacy of midline catheters versus peripheral intravenous catheters: A pilot randomized controlled trial” – International Journal of Nursing Practice (Volume 29, Numéro 2, Avril 2023) – Disponible en ligne : https://onlinelibrary.wiley.com/doi/full/10.1111/ijn.13110

Campus Vygon

A place to learn about health procedures and techniques from leading professionals.
Share This